Michel Blanc, président de l'association "Cœurs sans frontière", association franco-allemande des enfants de la Seconde guerre mondiale a la soirée de la reconcilliation au Mémorial de Caen

http://www.dailymotion.com/video/x1n1c8j_veillees-du-70e-au-memorial-de-caen_news

                       Daniel Rouxel. Né en 1943 d'un père allemand et d'une mère française, il a raconté son enfance marquée par les humiliations

"J'ai pensé toute ma vie que j'étais un accident de la guerre mais en réalité, j'étais un enfant de l'amour"

Autre témoignage fort lors de cette soirée, celui de Daniel Rouxel. Né en 1943 d'un père allemand et d'une mère française, il a raconté son enfance marquée par les humiliations dans son village de Pontorson dans la Manche. "J'étais le fils du boche, le fils de la putain" se souvient-il. Mais il précise, "j'ai pensé toute ma vie que j'étais un accident de la guerre mais en réalité, j'étais un enfant de l'amour". Daniel Rouxel a obtenu son certificat de nationalité allemande en octobre 2009. Il est le président d’honneur de l’association "Cœurs sans frontière »

 

  •